Berkokès (ou les petits plombs)

Partager cet article :

Print Friendly, PDF & Email

Bonjour

C’est un plat que ma mère me faisait souvent quand j’étais enfant et que j’apprécie énormément. C’est un plat incontournable en Algérie et le berkokès est fait à base de semoule et de couscous. Nous n’avons plus le temps et la patience pour le faire mais heureusement on peut le trouver dans des boutiques orientales. C’est très bon aussi mais pas comparable au vrai Berkokès. Il y a dans cette recette un petit mélange qu’on mettra à la fin mais attention le Berkokès sera un peu piquant mais si cela vous dérange que la sauce soit relevée alors ajoutez le mélange dès le début. Mon mari fini toujours son assiette et en reprend toujours une deuxième alors ne tardez plus et testez la. Voici la recette

image84.jpg

Ingrédients :

Pour 2 personnes

– 150 g de petits plombs ou le berkokès fait maison

– 300 g de viande (agneau ou veau) découpées en morceaux

– 1 oignon

– 1 poignée de coriandre

– 4 cuillères à soupe d’huile

– 1 carotte

– 1 pomme de terre de taille moyenne

– 1 courgette

– 1 poignée de pois chiche trempés dans l’eau la veille

– 1 cuillère à soupe de piment doux en poudre

– 1 cuillère à soupe de concentré de tomate

– 1 safran (ou 1 sachet de colorant alimentaire)

– 1 cube de bouillon goût bœuf

– sel( à la fin), poivre

– 1,5 l d’eau

A la fin de la première cuisson

Dans un petit bol mélangez les ingrédients suivants :

– 1 cuillère à café de ras-el-hanout

– 1/2 cuillère à café de gingembre en poudre

– 2 gousses d’ail hachées

Préparation :

Dans un premier temps, épluchez les légumes (la carotte, la courgette et la pomme de terre). Puis coupez-les en petits dés.

Dans une cocotte minute, faites revenir dans l’huile l’oignon ciselés et les morceaux de viande pendant 5 minutes environ Après cela, versez 1,5 L d’eau. Poivrez et ajoutez le cube de bouillon, tous les épices, la cuillerée de concentré de tomate, la coriandre haché, le safran, et les légumes coupés en tout petits dés. Fermez la cocotte minute et laissez cuire pendant 30 minutes.

Pendant ce temps, prenez un petit bol et écrasez deux gousses d’ails dégermés, ajoutez 1/2 cuillère à café de gingembre et 1 cuillère à café de ras-el-hanout. Mélangez.

Une demi-heure plus tard, éteignez le feu, retirez le bouchon puis ouvrez la cocotte minute délicatement. Versez ensuite les petits plombs du commerce ou le berkokès fait maison, le mélange précédent et le sel. Laissez cuire (10 à 15 minutes environ).

Si les petits plombs sont mou c’est que c’est bon et si c’est encore dur laissez cuire quelques minutes de plus. Rajoutez un peu de coriandre hachée en décoration.

photo 500 0078bis

Pour faire le vrai berkokès, voici le déroulement.

Les ingrédients :

une poignée de semoule fine

une poignée de couscous

un peu d’eau

Préparation :

On mélange un peu de semoule extra-fine avec un peu d’eau. Vous allez alterner entre la semoule et le couscous durant la préparation. Mélangez sans arrêt avec la main en faisant un geste rond jusqu’à une obtention de petites boules de la même grosseur. Maintenant on va le cuire à la vapeur (un couscoussier qu’on aura fait bouillir l’eau préalablement). La cuisson est très rapide (environ 5 minutes car c’est tout frais).

image86.jpg

Suggestion : remuez souvent pour éviter que les petits plombs ou le berkokès ne collent au fond de la cocotte minute. Puis, goûtez et salez à votre convenance. Je vous vois de loin dire que c’est un délice. A table !!!

Bon  appétit

image83

J’ai utilisé du ras-el-hanout de mon nouveau partenaire L’ile aux épices que je vous ai présenté la dernière fois.
L'ile aux..

 
Print Friendly, PDF & Email

16 Commentaires

  1. que je suis vraiment tentée,et, que ta mère était une femme sage;quand il fait froid,il faut savoir se nourrir! par contre,il y a un « hic »,je suis en espagne et il n’y a que de petites boucheries « hallal »,alors je ne sais si je vais trouver du « berkokès » et si le mot en espagnol est le meme!!! par contre,je ne suis qu’à 60km de PERPIGNAN mais il va falloir que je cherche,quand on cherche ds l’annuaire c’est automatiquement un numéro de tel. et ils veulent la rue,le numéro….. tout ce que je cherche quoi!!! merci pour cette nouvelle recette,bises froides ce matin,AMITI2S / marie;

  2. Hummmmm… ça a l’air délicieux !

  3. salem

    oh lalalala!!!! avec le froid qu’il fait c’est l’idéal!!!

    bisous

  4. chère MIRINDA,merci pour tous tes conseils,mais les lanqgues d’oiseaux,j’en ai dans mon placard,ici ce sont de petits paquets pas en vrac, car nous avons vécu 25ans au MOYEN-ORIENT de l’IRAN au MAROC, après 6ans en ALGERIE(il  n’y a que la TUNISIE que je ne connais pas!) et 7ans au MAROC(comme en iran!) mais en 2fois,5ans et 2ans:tous ces pays sont dans mon coeur et je cuisine très,très souvent comme vous,mais jamais je n’avais entendu parler,ni fais attention au souk, de ces « berkokès » et c’est pour cette raison,que je tiens à en trouver!!!  :mais c’est vrai,que rien ne vaut aussi une bonne chorba  pour nous réchauffer et nous « régaler »et  j’en fais souvent; ici,en en espagne le froid est venu d’un coup!!!et,je vais d’ailleurs aller effeuiller ma coriandre ou je n’aurai plus le courage,suis bien enrhumée!!!  merci de m’avoir répondu si vite (je vais téléphoner à toutes les boucheries HALLAL de PERPIGNAN,NA,faut que je trouve!!! je rie,mais vais essayer quelques unes!), bises : amitiés :MARIE.

  5. Un bon berkoukès pour se réchauffer de ce froid, biz

  6. Ohlala! Ça a l’air tellement délicieux! J’adore! Bises Julia

  7. j’aime bien berkoukés mais pas en été, en hiver plutôt! merci pour le partage! bisous

  8. Ca m’a l’air divin. Des recettes comme ça, tous les jours. La prochaine fois, que je vais en course, je vais tâcher de trouver le berkokes. Mais sinon, il y a le net.

    Bises et bonne soirée.

    Encore une fois, tu réalises des mises en photo qui me font saliver. Bravo et continue.

  9. Une très belle découverte !! merci pour ces 2 recettes !!

  10. ça doit sentir terriblement bon!! ^^ miam!!

  11. j’adore bien relevé comme jaime hummm!!! bisous

  12. Merci pour ce partage ! j’ai déjà mangé du berkokés mais « tout prêt » et je ne savais pas qu’on pouvais en faire du « maison » !! Ton plat est tout çà fait délicieux !!

    Bonne soirée !

  13. coucou mirinda,je suis d’accord avec toi !!c’est incomparable el aiche roulé traditionellement ert celui qu’on achète au commerce ,moi il me viens de l’algerie!:)bisous

  14. sabah elkhir, ya el warde

    bravo ya chatra, j’en prépare souvent aussi,b

    bonne journé, boussas

  15. une veritable découverte!! Bon weekend ensoleillé! bises
    LOU

  16. ya3tik essaha c’est un vrai berkoukes ; hna nsemiweh « mardoud », biss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*