Astuces pour réussir une pizza

Partager cet article :

Print Friendly, PDF & Email

Préparer une pizza maison est l’occasion d’exprimer sa créativité. Il s’agit de cuisiner une recette personnalisée avec uniquement des ingrédients qui plairont aux convives. Comment être sûr de ne pas la rater ?

Pizza mikonos aux pistaches, à la féta et aux olives grecques.


D’abord la pâte…

Bien sûr, les rayons frais des supermarchés proposent des pâtes à pizza prêtes à dérouler. C’est la solution la plus rapide. Une autre solution qui permet de gagner du temps est la pâte à pain : on passe chez le boulanger et lui demande de la pâte à pain que l’on étale.

Préparer sa pâte soi-même est la dernière option, la plus longue mais aussi la plus satisfaisante. Il faut prendre le temps
de bien la pétrir et la laisser reposer au moins une heure avant de la pétrir de nouveau.
Au moment de l’étaler, on évite d’utiliser trop de farine sur le plan de travail. Pour cela, on recommande de placer la pâte entre deux
feuilles de papier sulfurisé et de l’étaler à l’aider d’un rouleau à pâtisserie.Pour obtenir une pâte croustillante, une astuce consiste à ajouter un peu d’huile d’olive à la pâte. Il faut également placer la pizza sur une grille lors de la cuisson et après la cuisson. Placer un bol avec de l’eau permettra également d’assurer le côté craquant de la pâte.

Enfin, pour varier les plaisirs, il ne faut pas hésiter à parfumer la pâte avec quelques herbes ou épices. On peut aussi rouler les bords sur un peu de fromage.

Ensuite la garniture…

Sur la pâte, on commence par un filet d’huile d’olive puis on étale une préparation à base de purée de tomates, assaisonnée avec du sel, du poivre et une herbe, de l’origan ou du basilic par exemple. On peut ajouter sur cette base une couche de tranches fines de tomates. Ceci donnera une pizza dite « rouge ». Si on préfère une pizza blanche, la base sera préparée avec de la crème fraîche.On répartit ensuite les cubes de mozzarella. Et on passe à la garniture, l’occasion d’exprimer sa créativité ou de revoir ses classiques.

Enfin, on assaisonne avec du sel, du poivre et une herbe. Attention, tout de même à la quantité de sel, en fonction des ingrédients choisis pour la garniture et du sel qu’ils contiennent déjà. On finit avec un filet d’huile d’olive avant d’enfourner.


Quelques classiques…

La Margherita se prépare avec une base rouge, des tomates en tranche, de la mozzarella et du basilic.
Pour la Napolitaine, on part sur une Margherita, remplaçant le basilic par de l’origan et ajoutant des anchois. Attention, pour cette recette, au sel : les anchois en contiennent en quantité non négligeable.

Pour la Regina, on part également de la Margherita et garnit de jambon, de champignons de paris et d’olives noires.

Pour la 4 fromages, on ajoute à la mozzarella un fromage de chèvre, un fromage bleu (du gorgonzola par exemple) et du parmesan.

A bientôt

 
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*